C’était le 23 aout 2008 dans les arènes de Saint Gilles, Vincent Fare présentait sa première novillada non piquée, elle y laissera quatre oreilles et le 3° becerro, N°18, sera honoré d’un tour de piste posthume….. C’est pour fêter le dixième anniversaire de cette présentation, que le jeune éleveur gardois fera ses débuts en novillada piquée le 18 aout prochain lors de la Feria de la pêche et de l’abricot 2018.

1

Retour en arrière. C’est en 1994 que tout démarre avec deux copains aficionados, Michel Fare et Robert Venant qui décident de se lancer dans l’aventure ganadera, par simple passion. Ils achètent quelques vaches à M. Roussillon d’origine Guardiola par Riboulet puis un lot de vaches et un semental de descendance François André…. Le F de Fare dans le V de Venant pour fer, sangre y oro pour la devise…. Le 8 mai 1997, Gilles Raoux inaugure la placita de tienta avec deux apprentis novilleros d’alors, Julien Miletto et Vincent Fare, le fils d’un des éleveurs. L'année suivante marque un tournant dans l'histoire de l’élevage avec l'achat de vaches d'origine Cebada Gago et porteuses du fer du Paradis, propriété de Patrick Laugier, puis d’autres mères et deux étalons toujours du même fer dans la foulée. Mais le 3 décembre 2003 de terribles inondations emportent une grande partie de l’élevage qui repartira surtout grâce à l’éleveur arlésien…. Première récompense, en 2004 à Generac, un becerro, "Sereno", est gracié par Jean-Loup Aillet. La même année. "Enganito" du fer de Piedras Rojas et d'origine Marquis de Domecq, est tienté par Julien Miletto et acheté pour devenir le nouveau semental de la ganaderia. Et en septembre, les ganaderos laisse la place au seul Vincent Fare qui conserve le fer mais change les couleurs pour bien marquer la nouvelle orientation de l’élevage. Bleu phocéen et blanc, soit les couleurs de l’OM.

2

Après 2008 et sa première novillada complète non piquée, La Paluna est programmée régulièrement, principalement à Saint Gilles et 2014 Andy Younes gracie "Pirata" dans les arènes Emile Bilhau, avant que Juan Leal n’en fasse de même avec "Chiquitin" lors d’une fiesta campera…. En 2015 la ganaderia triomphe à Istres…

"A cet époque là j’aurais eu cinq novilladas, je les aurais vendus et on m’a même proposé de débuter en piquée». Mais les camadas sont courtes et la raison l’emporte, 25 mères, 3 étalons sur une quarantaine d’hectares de prairie, l’heure n’est pas à l’augmentation du capital mais plus à la recherche de la qualité. "J’ai toujours plus de mâle que de femelles dans les naissances et je ne remplace pour ainsi dire, les vieilles vaches que par des becerras de haute note."

3

4

5

Dans les cercados, les bêtes paissent tranquilles. Les mères avec leur veau sous l’œil de "Pirata",  les dernières becerras a tienter, les anojos, les novillos…. "Enamorado",  N°82 partage le sien avec le lot complet qui ira à Bellegarde le 26 aout pour le 2eme Trophée Sébastien Castella… "Ils nous répètent après le succès qu’on eu nos becerros l’an dernier, deux avaient été honoré d’un tour de piste posthume et j’espère que ceux de 2018 feront aussi bien que ceux de 2017"

Sébastien Castella justement, c’est surtout lui désormais qui tiente au Mas d’Auzieres, avec Andy Younes ou Thomas Joubert…"Avec Sébastien c’est autre chose, il est à un niveau exceptionnel et il sait ce que parler de toros veut dire…. Une vache que tu vois très bonne, lui te dira de ne pas la garder car elle avait ce petit défaut, cette réaction minime négative qui fait la différence"  Comment est-il arrivé à La Paluna ? "A l’occasion d’une de ses venues à Saint Gilles pour toréer, il est venu au mas… Quand j’ai essayé de devenir torero, on toréait très souvent ensemble des capéas, déjà il était largement au dessus de nous tous, on s’est donc retrouvé après quelques années et quand je lui ai demandé s’il voulait bien venir tienter quelques vaches, il m’a dit oui sans hésiter et depuis il revient. Contrairement à ce que beaucoup dise de lui, c’est un garçon extraordinaire…

6

7

8

Le 18 aout, la ganaderia de La Paluna fera donc ses débuts officiels en piquée avec un seul novillo lors d’une novillada concours….Avec un seul novillo n’est ce pas trop risqué ? "Oui et non. Oui parce que c’est l’image de ton élevage qui est en jeu, ceci dit on l’a choisit en fonction de critères qui devraient lui permettre de faire bonne figure. Et non parce que ce n’est pas mon objectif de passer en novillada piquée dans les prochaines années, j’ai accepté car depuis plusieurs années P.H. Callet et J. Miletto me le demandent. Ce sera surtout pour marquer les dix ans de ma première novillada avec des habits de lumières et à Saint Gilles. En esperant tout de même y triompher…

9

Mais le mas d’Auzieres est ouvert aux aficionados ou aux curieux, Lara et Vincent vous accueillent à “La Paluna” dans une ambiance conviviale et familiale afin de vous faire partager leur passion de l’élevage de toros de combat et de chevaux miniatures. L’office du tourisme de St Gilles et Tourisme Gard leur envoi toute l’année des groupe pour une visite de l’élevage. "Aujourd’hui grâce à tout cela on arrive a boucler les budgets et grâce aussi à mon père, qui a prés de 80ans abat un travail considérable… C’est la passion qui le fait avancer et sans lui je ne sais pas si j’aurais put en arriver là…

Vous pouvez aussi les contacter directement à vincentfare@live.fr ou par le +33 (0)6 28 43 05 50. Une Salle de réception pour 180 personnes est également disponible, sans oublier que votre fiesta campera peut y être organisée…

Llopir