DSC_0746Coup de barrière de St Laurentais sur Chahboune. Photo Davy Leclercq.

 

Arquet, Dakar avant Castelet et St Laurentais.

 

Un concours de manades avec du sérieux et du spectaculaire présidé par N. Manchon.  La 1er partie fut bonne avec notamment Arquet et Dakar. Après l’entracte Castelet rentre sa cocarde et St Laurentais nous offre un très bon finale.

Escorial Blanc Espelly : 1.40 pour les rubans sans guère difficulté pour les hommes, du milieu il est récompensé sur une série. Sa pousse derrière Chahboune à 2 reprises. Sa part de toute part pour la 1ere ficelle lever par Marquier qui s’offrira la seconde également. Carmen au retour.

Arquet  Guillerme : Il chasse les blancs et percute fort sur Jourdan. Celui-ci ravit la 1ere ficelle dès la 2.30 de course. On ne donne pas chère de sa peau mais Arquet va nous faire mentir et va se reprendre aux aguets il empêche Marquier d’aller à la tête, il enchaine en percutant après Chahboune. Bel engagement après Ameraoui où il basculera. Il brisera du bois après Marquier. Il s’incline à la 13e. Le disque au retour.

Dakar Occitane : Compliquer de lever les rubans il se montre tranchant dans ses interventions. Criminelle dans ses répliques il vient passer la corne après Belgourari et Chebaiki ou bien encore Marquier.  Aux ficelles il maitrise et mène sa course, il perdra sa 1re ficelle à la 10e au profit de Marquier. La bagarre et là pour la 2e ficelle Aliaoui, Belgourari et Chahboune se font tour à tour raccompagner dangereusement mais sa sera Ameraoui a la der qui ravira ce dernier tour. Musique a la rentrée.

Castelet Ricard : D’emblée se cale cul aux planches dans angle du toril, il ne se laisse pas avoir quand on le fait monter sur la reprise, à la 8e Ameraoui et le 1er à y toucher la tête. Il lui coupera la cocarde à la 10e à 130 euros. Pas adversaire pour lui aujourd’hui il rentre sa cocarde à 190 euros. Carmen au retour.

Farinon St Pierre : Les hommes ne le lâchent pas dans une série il vient se soulever après Chebaiki et pousser fort après Chahboune. Raseter n’importe comment il finira par sauter. Caler au toril il sauvera ses 2 ficelles. Silence au retour.

Sarigan Lautier : Sauteur il viendra par moments au ras des barricades soit passé la corne. Coriace il trouvera lui aussi l’angle du toril et n’en bougera que rarement sur la réserve. Les hommes auront au moins essayé. Un gland au toril en silence.

St Laurentais Chaballier HP : Il sort du toril déterminé pour en découdre, encore vert il perd rapidement ses rubans mais démontre toute sa méchanceté après les l'homme dans des coups de barrières puissant. Il frappe après Belgourari et Chahboune, il propulse Chahboune. Belle anticipation sur Belgourari et de nouvelles actions aux planches sur Chahboune et Belgourari pour un bon final le disque bien entendu a sa rentrée.

Leclercq Davy

Les points : Marquier 15, Ameraoui 11, Jourdan 7, Aliaoui 6 et Chebaiki 4