SOMMIERESLOUGUECHOUPHLSLou Guechou et Geoffrey Robert. Photo KB.

 

Soliman s'envole

 

Une chaleur étouffante pour un 3/4 d'arènes, la finale du Trophée Émile Bros a valu par quelques séquences des taureaux cités et le bon travail de Katif, Robert et Charrade.

MUSCADIN(508) de Fournier et Fils : pas 3 minutes pour les rubans, mais il se place et se déplace comme il faut. Ses petites cornes rapprochées compliquent le raset. Et en plus, il baisse la tête au contact. A certains moments, il faut aller le toucher arrêté et les crochets volent. Il rentre une ficelle. 3 Carmen plus retour. Un bon premier.

AÏOROS (612) des Baumelles : son placement décalé des planches et sa grosse sortie donnent du fil à retordre. Un peu plus de 5 minutes pour les principaux attributs. A partir du toril, il signe quelques grosses enfermées, notamment derrière Ciacchini. C'est un cocardier craint des raseteurs qui hésitent à se lancer. Puis il se décale et refuse, rentrant ses ficelles très bien défendues. 4 récompenses plus retour pour un bon quart d'heure dans l'ensemble.

BRENNUS(944) de L'Occitane : placé dès son entrée au toril, il poursuit Ciacchini en contre piste. Fâché avec les gauchers, il envoie les cornes vers les droitiers et parviendra à conserver son second gland. Tout à la fin, il répète sur Ciacchini. 2 Carmen plus retour.

LOU GUECHOU(736) de la Galère : illico, il enferme Robert. 1'30 pour les pompons mais aux ficelles, le cercle s'élargit et aucune erreur n'est permise. Il se met à la faute en se déplaçant et il sélectionne. Il presse 2 fois Aliaga et oblige Robert à rompre. Katif l'allonge et le fait briller. Il rentre ses ficelles sans difficulté. Cette domination sera saluée à 9 reprises rentrée incluse. Un très beau duel avec Katif et le prix du jour.

CUPIDON (753) de Lautier : pas la minute pour cocarde et glands. Brave, les hommes le rasètent mieux aux ficelles, mais décollé, il refuse tout. Les raseteurs sont sermonnés par le président pour non-respect du taureau et malgré ça, ils s'acharnent et les ficelles partent en 5 minutes. 2 Carmen en course.

BRUSC(908) de Ricard : démarre par 2 sauts...et puis grand blanc. Il alterne les refus et quelques fusées, dont une percussion puissante sur Robert qu'il envoie contre le tube, obligeant le médecin à intervenir. Il signe encore deux tampons. En musique, il rentre ses ficelles, déjà jouée 5 fois.

SOLIMAN (427) de Saumade : un taù de 4 ans, hors-points qui sera assez observé au départ.en Il passe à travers les planches et cède sa cocarde à Katif. Il s'envole littéralement sur Aliaga, finissant au deuxième, arrêté heureusement par les seconds tubes de sécurité...Le public, tremblant, l'acclame quand il rentre son second gland avec la musique.

Kevin Bruguiere

Trophée des As : Katif 20/ Charrade 10/ Robert 9/ Aliaga 6/ Ciacchini 5/ Allouani 2

Meilleur taureau : Lou Guechou

Meilleur animateur : Geoffrey Robert, 2ème: Zico Katif

Meilleur lot de taureaux jeunes de la semaine : manade Cavallini ( course du 1 août )