Des taureaux braves...et la pagaille habituelle.

 

Une course en demi-teinte, pour clôturer la temporada, avec moins de monde que d'habitude. 14 en piste, dont 5 tourneurs, avec F.Martin en animateur, Ouffe à l'efficacité et Zekraoui qui sort au second.

1) CANIO (519) de Blatiere-Bessac : une minute pour les rubans. Un premier sans difficulté, brave qui prend tout. En pleine bourre, il ne sait plus où donner de la tête. Il se chauffe et coince la jambe d'Errik à la barrière. Mais en 8 minutes, il est dénudé. 2 Carmen plus retour.

2) CRAPONE (429) de L'Occitane : un crochet vole dans le public et touche un spectateur à la tête. Le service médical intervient. 2'40 pour les rubans Un bon placement et des déplacements sensés. Bien entrepris, il signe des actions puissantes, se servant de ses grandes bannes pour défendre ses ficelles et il est difficile de poser la main. Il faiblit sur la fin, mais cependant il rentre ses bobines. Zekraoui, avec un souci à un pied, se retire. 4 Carmen plus retour.

3) TRANCARDEL (641) de Bon : un taureau très réactif qui vient fort et raccompagne. Un peu plus de 2 minutes pour cocarde et glands mais aux ficelles, il va manquer de travail et sauter seul. Il prend tout et il finit aux planches et parfois au-delà. Toutes les séries sont honorées. 14 minutes pour la 1ere ficelle, l'autre rentre avec un 5ème Carmen.

4) MUIRON (956) du Ternen : son anticipation redoutée fait réfléchir les hommes. Sans grande méchanceté, les raseteurs le maîtrisent aisément. Un peu perdu, il sera déshabillé en 10 minutes, rentrant en silence. Une petite déception.

5) PAGNOL (851) de Fournier et Fils : aux ficelles en 50 secondes...Trop brave pour ce niveau  où il prend tout et sa 1ere ficelle partant en 3 minutes 30 et la seconde 2 minutes plus tard. Un Carmen.

6) APTEL (015) de Cuillé Frères : il saute avec ou sans les raseteurs...2'40 pour les attributs majeurs. Ne tenant pas en place, il faut l'allonger, pour des puissantes conclusions. Aux ficelles, il faut l'intervention de la Présidence devant la pagaille. Mais il s'incline à la 14ème, après une belle prestation.

Kevin Bruguiere

Trophée des As : Ouffe 17/ Marignan 12/ Ciacchini 11/ F.Martin 8/ Chekhade 7/ Errik, Zekraoui, Aliaga 6/ Katif 4